Logo_masterbioinfo-Rouen


L'Alternance
et l'Apprentissage avec le Master de Bioinformatique de Normandie Université - Rouen

avec le soutien de la région Haute-Normandie


retour accueil master



Depuis 1999.. les chiffres de l'insertion parlent
15ans master bioinformatique

En bref :   insertion de 100%  à trois mois

    • 80% d'insertion professionnelle directe (97% immédiatement, 3% en 3 mois).
    • Les 3/4 dans le domaine de la bioinformatique, 1/4 en SSII en informatique pure.
    • 20% de poursuite en doctorat de bioinformatique 

A l'occasion de la mise en place du Master professionnel de BioInforMatique dans le cadre de la réforme des études universitaires (LMD), l'association des anciens étudiants en partenariat avec les responsables de la formation et le soutien de l'Observatoire de la Vie Etudiante de l'Université de Rouen a réalisé une enquête sur le devenir des quatre premières promotions du DESS (1999- 2004) .

En bref :  des diplômés qui réussissent

  •     61% accèdent à leur premier emploi directement 12% en trois mois, 22% en six mois,
  •     22% des diplômés enquêtés poursuivent des études, 19% en doctorat de bioinformatique,
  •     98% des premiers emplois (et études) post- DESS sont en bioinformatique ou biostatistiques,
  •     87% des diplômés salariés sont ingénieurs dès leur premier emploi,
  •     35% des premiers contrats de travail sont des CDI, 65% des CDD,
  •     62% obtiennent leur premier emploi dans le secteur public ou parapublic et 38% dans le secteur privé,
  •     4% travaillent dans la région Haute Normandie, 51% dans la région parisienne, 11% à l'étranger.


Master Bioinformatique Rouen témoignages Master Bioinformatique Rouen Presse

Témoignages des responsables d'entreprises et laboratoires et des anciens étudiants
Revue de presse d'une "pépite"
  • Une formation de qualité reconnue : « très bonne formation en bioinformatique » qui sait évoluer pour répondre aux besoins nouveaux», « la formation a particulièrement répondu à nos attentes»,« formation très adaptée aux besoins des laboratoires ». Certains n'hésites pas à parler de  « label qualité».
  • Au sujet du programme : Sur le plan des acquis théoriques, les laboratoires publics comme les entreprises ressentent un programme pluridisciplinaire complet et des bases disciplinaires solides, assurant une adaptabilité des étudiants à leur problématique « Programme complet, un plus pour l’arrivée des étudiants dans le monde professionnel » « des étudiants qui s’adaptent vite grâce à leurs acquis théoriques », « les connaissances acquises par les étudiants sont de bonne qualité et permettent une rapide autonomie ». « la variété du contenu de la formation a certainement constitué un atout pour XXX (l'étudiant) et XXX (la société) en a grandement profité».
  • Au sujet de la forme originale, longue et en alternance, nos partenaires sont également enthousiastes « La formation en alternance me parait une très bonne formule » « Formule de l’alternance très positive » « avantageuse aussi pour la société car elle permet une prise de recul régulière pour l’étudiant et l’encadrant».
  • Recommandation : Au total, nos partenaires n'hésitent pas à recommander la formation et sont près à accueillir en fonction de leur besoin à nouveau des étudiants « nous conseillons la formation dispensée à Rouen à tout(e) étudiant (e) désirant poursuivre des études en bioinformatique et en biostatistiques» «ravi d’accueillir d’autres étudiants de la formation à l’avenir».
>> La presse des labos
  • Dans sa lettre de mai 2012 l'ARTC (Association pour la recherche sur les tumeurs cérébrales), dresse le portrait de Karim, apprenti ingénieur et boursier de l'association qui a rejoint l'équipe de neuro-oncologie expérimentale de l'Institut de Cerveau et de la Moelle (ICM) dans le cadre de son alternance.
>> La presse nationale
  • Quand l'ONISEP zoome sur le métier de bioinformaticie-ne dans son numéro spécial "les métiers de la Biologie", Février 2016
  • "Le Monde" numéro spécial consacré à l'alternance et aux filières de l'apprentissage du traitement de Big Data, 4 juin 2015
  • Le "Nouvel Obs" Spécial Université, n° 2221, juin 2007 : Dans son guide des bonnes filières de la rentrée 2000, « le Nouvel Observateur » avait retenu ce diplôme parmi les dix premiers D.E.S.S. scientifiques nationaux. Le journal a réitéré en 2007 son excellent classement de la spécialité BioInforMatique de master de l'Université de Rouen, en le déclarant « pépites » parmi les «450 diplômes qui assurent un emploi  »
  • "Studyrama", 2006 : Témoignage de Philippe, ancien étudiant aujourd'hui Ingénieur d'Etudes à l'INRA, sur l'effet  anti-chômage de l'apprentissage.
  >>  La presse régionale
  • A l'université de Rouen, la bioinformatique c'est chic ! A l'occasion de la journée anniversaire des quinze ans, Paris Normandie, 1er juin 2015
  • Apprenti ? oui et étudiant aussi ! Portraits de deux étudiantes-apprenties du master de bioinformatique, Ma Région, n°52 avril 2007 mensuel de la Région Haute Normandie.
  • L'informatique révolutionne la Biologie :  Un dossier complet sur la bioinformatique et le master de bioinformatique de Rouen,  à la Une de "Paris Normandie", 5 décembre 2006.